Songwriting
Träumen von dem, was sein kann

Boulevard des airs - Bruxelles (Clip officiel)

Wir können derzeit nicht nach Frankreich fahren aber wir können diese wunderbaren Chansons der französischen Gruppe „Boulevard des Aires“ hören und uns dorthin träumen. Gegründet wurde die Gruppe im Jahr 2004 auf dem Schulhof des Marie-Curie-Gymnasiums in Tarbes von den Bandmitgliedern Florent Dasque, Jean Noël Dasque, Sylvain Duthu und Laurent Garnier. Alle verfügten über sehr differenzierte musikalische Erfahrungen. Wie auch viele andere Stars Frankreichs beruft sich die Band auf Einflussgrößen wie Jacques Brel, Georges Brassens, aber auch überraschenderweise auf die Red Hot Chilli Peppers oder Rage Against the Machine.

Si je ne te connaissais pas encore
Notre aventure vaudrait de l’or
Si on se rencontrait à peine
Mon amour, quelle aubaine
J’aurais la langue délicieuse
J’aurais une part de moi mielleuse
Que je répugne désormais
Oh mon amour, qu’avons-nous fait?

Je suis de ceux qui restent au port
Je sais qu’on devait rire encore
Je suis de ceux, mais tu es de celles
Qui restent plantées à Bruxelles

Si j’étais celui
Toi tu es la seule
Si je reste ici
Tu rentres à Bruxelles
Si j’étais celui
Toi tu es la seule
Si je reste ici
Tu rentres à Bruxelles

Si j’ignorais tout de toi
J’resterais tranquille pour qu’on le soit
Si on ne s’était jamais vu
J’materais tes fesses à ton insu
J’aurais le compliment facile
Je serais l’homme fort et le docile
Ce dernier, que je ne serai plus
Mon amour, je nous ai perdus

Je suis de ceux qui restent au port
Je sais qu’on devait rire encore
Je suis de ceux mais tu es de celles
Qui restent plantées à Bruxelles

Si j’étais celui
Toi tu es la seule
Si je reste ici
Tu rentres à Bruxelles
Si j’étais celui
Toi tu es la seule
Si je reste ici
Tu rentres à Bruxelles

Et quand tu danses, c’est du dripping
T’es un cadeau pour la rétine
T’es sur une toile de Mondrian
Que je saccage de mille couleurs
Jetée sans vergogne et sans plan
Juste comme ça, pour le bonheur
Je nous imagine même en camping
À Bruxelles

Il y a ceux qui restent au port
Il y a ceux qui rient encore
Il y a ceux et il y a celles
Qui restent plantées à Bruxelles

Si j’étais celui
Toi tu es la seule
Si je reste ici
Tu rentres à Bruxelles
Si j’étais celui
Toi tu es la seule
Si je reste ici
Tu rentres à Bruxelles

Über Seehoff Michael Maria

M. Seehoff schreibt über ungewöhnliche akustische Musik und zu bewegenden Ereignissen. Eventuell bringt die Musik auch die Seelen anderer AnStifter in Resonanz und lässt sie staunen (eine Hoffnung!). Auf dem Blog "Elsternest" erscheinen M's. Texte vor allem über kleine literarische Ereignisse in Stuttgart.